Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/01/2008

Souvenirs souvenirs

Je viens de recevoir un mail de notre pote Pilou de Lille qui lui est resté  « là-haut » à roucouler avec son mignon p’tit Belge.

La « liste » qu’il m’a envoyée m’a fait EXACTEMENT  la même impression que celle que j’avais eue en écoutant pour la première fois ‘Maudits Français’ de Linda Lemay au retour de notre été au Québec. On comprend tout et on saisit toutes les allusions cachées, chose dont on aurait été absolument incapable avant, c’est fou !

Alors je vous livre sa liste (agrémentée de quelques commentaires de mon cru) :

Vous savez que vous êtes de Lille quand...:


- vous savez ce qu'est un Welsh et ce qu'il y a dedans (pour les Anglishes, nan on est pas cannibales on bouffe pas les gallois!)!
 - petit, vous aviez des crayons de bois et non pas des crayons à papier
 - vous vous méfiez en voiture des 6 2
 - vous comprenez le mot babache (et tant pis pour les babaches autour qui comprennent pas) (une variante c'est "totoche")
 - pour le LOSC vous iriez loin.. (au moins jusqu'au grand stade de Villeneuve) (boff non, en bon pédé qui se respecte, le foot m'a toujours GONFLE)
 - en voiture on vous dit "remonte le carreau", vous savez quoi faire!
 - la ducasse n'est pas pour vous uniquement une bière
 - prononcer le « t » à la fin du mot « vingt » ne vous paraît pas bizarre ("il est ouit heures vinte !")
 - il ne pleut pas c’est qu’il fait beau !
 - vous savez ce qu’est de la cassonade (dans les crêpes, miam miam !)
 - vous lavez par terre avec une raclette/un racleau et une wassingue
 - vous allez acheter l’essence et la bière en Belgique (l'essence, vrai ! Mais on n'a jamais été amateurs de bière chez TiNours et Lancelot...)
 - vous dites « mettre la porte contre » et la plupart des gens comprennent
 - vous dites « marcher à pied de chaussettes » (ça par contre, j'ai jamais pratiqué !)
 - vous jugez la convivialité d'une ville au nombre de ses cafés
 - vous ne prenez pas les baraques à frites pour des gens du voyage. (certes, mais quand on débarque de son Sud, on les regarde sans comprendre et on demande où sont les fourgons à pizza???)
 - il drache... on sort couvert (360 jours sur 365)
 - vous connaissez la recette secrète de la fricandelle (beurque)
 - Eurostar, Thalys et TGV sont des mots courants (aaah les week-ends en Belgique, en Hollande, en Angleterre... snifff...)
 - vous devez prétexter habiter dans un igloo et porter des peaux de bêtes pour plaire à vos connaissances parisiennes.

 
- vous connaissez la rue de la soif à Lille
 - vous réalisez que Bruxelles est vachement mieux que Paris (ça dépend pour qui, et pour quoi...)
 - à chaque fois que vous partez en vacances vous trouvez qu'il fait bon
 - vous réalisez que vous êtes vachement plus musique électro que vos amis des autres régions (à cause de la proximité des boîtes belges... mais j'ai jamais aimé l'électro... et mon séjour à Lille n'y a rien changé..)
 - la chanson d'Alain Souchon " le baiser" te rappelle tes aventures à Bray Dunes (haut lieu de drague s'il en fut...)
 - au tri postal tu n'apportes pas ton courrier
 - vous confondez pas la Voix du Nord avec une ligne de train
 - Vous n'avez jamais prétexté une grève des conducteurs de métro quand vous arrivez en retard au taf. (impossible ! le métro là-bas est entièrement automatisé)
 - la définition du mot froid vous semble vraiment différente dans le sud
 - Vous regardez A s'barraque de Dany Boon sans les sous-titres
 - vos doigts sentent la moule le premier week-end de septembre (le crustacé, hein... rien d'autre...  rapport à la braderie)
 - La pluie ne vous empêche pas de sortir (SI !!! beaucoup trop souvent à mon goût!!!!)
 - Les frites avec de la mayo ça vous parait normal (... et répugnant...)
 - Vous vous offusquez des reportages dans le Nord sur les chaines nationales... mais ça vous fait quand même bien rire
 - Dès le moindre rayon de soleil, vous squattez les terrasses (même en plein hiver).
 - Vous dîtes "s'il vous plaît" en tendant la monnaie pour payer vos achats (ah oui, ça c'était/c'est une manie de mon TiNours)
 - Pour vous, le gris est une couleur (...que tout le reste de votre vie vous fuirez...)
 - Vous rêvez de vivre au soleil mais l'idée de quitter Lille est difficile. (difficile peut-être, mais on s'en remet... très bien, même !)
 - Vous savez prononcer Pot'je Vleesh (mais vous savez peut-être pas l'écrire) (alors ça par contre c'est un plat flamand absolument délicieux, dont je  RAFFOLAIS !!!)
 - Vous trouvez le clapotis de la pluie romantique (EUH ! oui, la nuit quand on est sous la couette et qu'on l'entend tomber dehors ! Beaucoup moins quand on l'écoute en prenant son petit déjeuner avant de sortir, pour bosser, ou autre...)
 - Pour vous la métropole, c'est Lille et sa région.. pas la France entière
 - Vous savez que Rijsel et Lille ne font qu'une (putain, le nombre de copains rentrant de Belgique qui se sont plantés à cause de ces panneaux à la noix... vaut mieux les prévenir à l'avance...)
 - Une semaine sans patate c'est impossible (si, quand même... je tenais à ma ligne, et j'y tiens toujours. Et puis, quitte à grossir, on peut s'empiffrer de choses tout de même meilleures que des patates...)
 - Vous connaissez vous aussi une Cathy Bigotte (lors de ma 1° année d'enseignement là-bas j'avais comme élève une Cathie Biggot. Je l'imagine très bien aujourd'hui, mariée, 5 enfants, des bigoudis sur la tête, en train de regarder un match PSG Lille sur un écran géant dont le volume poussé à fond la caisse fait chier les voisins de son HLM...)
 - Pour vous, le carnaval à ne surtout pas manquer ce n'est ni Rio ni Nice mais celui de Dunkerque
 - Gaston et Thèrése ne sont pas des prénoms mais des lycées (Berger et d'Avila, LOL... j'y en ai fait passer des examens !)
 - la phrase "je t'appelle et je te dirai quoi" n'est pas pour vous une bizarrerie mais un apport futur d'information (exact ! quand on l'entend pour la première fois ça fait tout drôle, mais on s'habitue très vite ! Et puis un jour est tout surpris de s'entendre l'utiliser soi-même...)

755e38da719b1531a6a3eb8c2af9541d.jpg

Commentaires

bon, ben, je suis définitivement un sudiste, dans le sang et dans les termes "je viens du sud et par tous les chemins pom pom pom..."

Écrit par : l'Elephant | 17/01/2008

Bon, ceux qui m'ont entendu parler devinent automatiquement que je suis du sud...
Mais j'ai adoré ta note car je connais très bien Lille, ma mère est de Lomme et Lille. Bref, je pratique la wassingue, la rue de la soif (c'est la rue solfé ?), les frites mayo, les barraques à frites, la chaise qui est une cayelle, la poële qui est une payelle, (pas sûr des orthographes), le carnaval de Dunkerque (j'adore), les moules frites étaient mon repas du dimanche, même à Toulouse...
D'un autre côté, pour moi, les sacs plastiques sont des poches, les pains au chocolat des chocolatines, et je ne dis pas le coffre d'une voiture mais la malle...
Je remixe le nord et le sud !

Écrit par : anydris | 18/01/2008

hey !!!

chez moi aussi on a des crayons de bois !!! (trop bien !) (t'façons les crayons à papier c'est nul, ça veut rien dire)

Écrit par : Joss | 18/01/2008

@ l'Elephant : ben oui t'es un Sudiste exilé à Paris, alors qu'en est-il de tes plans de redescendre vers des latitudes plus méditerranéennes ...?

@Any : c'est vrai ! la note ne mentionnait pas expresséement les "moules frites", sauf pour l'allusion à la braderie. Délicieux ça en effet.
Enfin bon, même si tu as une partie de tes racines là-haut, je sais que tu n'as pas spécialement envie d'y retourner... (cf la note sur le mariage près d'Arras de l'an dernier... j'aurais voulu mettre un lien ici sur la note en question, (histoire de t'épater sur ma mémoire 'de poisson rouge') mais j'ai eu beau farfouiller partout dans ton blog, chuis pas arrivé à la retrouver ! Tant pis, bisous à toi

@ Joss : Tu as tout à fait raison, moi aussi même quand j'étais gamin j'adorais faire remarquer aux gens : "Crayon à papier ça veut rien dire, TOUS les crayons -sauf cas technique exceptionnel- servent à écrire sur du papier, non ?" Moi je parlais de crayon à MINE.

Écrit par : lancelot | 20/01/2008

Les commentaires sont fermés.