Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/01/2008

Troublantes traductions....

Dans le dernier devoir écrit de type bac que j’ai donné à mes Terminales, il y avait un extrait de texte à traduire. La version française du dialogue original sans erreur devait  approximativement donner ceci :

 

 

« Leur arrivait-il de se disputer ? » demanda le sheriff à son père

« Pas que je sache » répondit son père.  « Il me semblait qu’Arnold tenait beaucoup à Eugie. »

« C’est vrai ? »  demanda le sheriff à Arnold.

Si son père le pensait, alors c’était vrai. Arnold hocha la tête.

« Etais-tu en colère contre lui ce matin ? »

« Non »

« Comment en es-tu venu à lui tirer dessus ? »

« On rampait par en-dessous la clôture »

« Oui ? »

« Et le pistolet s’est accroché dans le grillage »

« Ca doit être la gâchette qui s’est accrochée » intervint son père.

 

 

Je suis tombé sur la perle suivante :

 

 

« Font-il toujours tout ensemble ? » demanda le shérif à son père.

« Non, je suis cela » répondit son père. Cela me semble pour moi, Arnold supporte beaucoup Eugie.

« Le fais-tu ? » demande le shérif à Arnold.

Si il me semble donc ton père, puis c’est tout. Arnold

« Etais-tu fou de lui ce matin ? »

« Non »

« Comment t’y est-tu pris pour lui tirer dessus ? »

« Nous avons pleuré »

« Oui ? »

« Et le pistolet que tu avais, tu l’as pris sur le fil de fer »

« Comme le canon tu dois l’attraper » son père rentra.

 

 

Outre la franche poilade liée aux phrases qui ne veulent rien dire, je peux pas m’empêcher de voir des sous-entendus oedipiens à tous les virages. Je sais, je sais : comme Blanche-Neige, je vois des nains partout, mais comment ne pas ciller et rougir devant les phrases :

« Font-ils toujours tout ensemble ? »

« Etais-tu fou de lui ce matin ? »

« Comme le canon tu dois l’attraper »

Et j'arrête pas de me demander pourquoi « ils ont pleuré » après qu’il lui ait « tiré dessus »… Et puis aussi : dans quoi il est rentré, le père, à la fin… ? D’après vous… ?

Commentaires

ah c'est génial !!!

et toi qui croyais peut-être avoir compris le sens de ce texte, tu te rends compte grâce à cet élève qu'il y avait une toute autre vérité à découvrir entre les lignes :-D

Écrit par : Joss | 22/01/2008

Donc Arnold serait homo... et le véritable auteur du meurtre, c'est le sheriff parce qu'il était jaloux car amoureux de lui. Il aurait pu tirer de loin sur Eugie pour se débarrasser d'un rival potentiel... Mais et le père dans tout ça...? quelle est sa position.....?

Écrit par : lancelot | 23/01/2008

Ton élève, là, il faudrait peut être qu'il commence à se poser des questions: soit il arrête l'anglais, soit il prend des cours intensifs, soit il se tape un mec.... d'une manière ou d'une autre, cela ne pourra lui faire que du bien ;o)

Écrit par : l'Elephant | 23/01/2008

Et puis prendre des cours intensifs et se taper un mec, ce n'est pas incompatible hein.... Enfin, il faudrait éviter que ce soit avec la même personne, ce ne serait pas sérieux de la part de l'enseignant !! Ainsi, la morale est sauve ;-))

Écrit par : Andesmas | 23/01/2008

@ l'Elephant et Andesmas : je vous vois venir d'ici, bande de paillards... des cours de langue intensifs, mouais... ne comptez pas sur moi pour les donner, je ne mange pas de ce pain-là... Surtout que l'élève concerné, en plus d'être mauvais traducteur, eh ben, il est pas beau... LOL

Écrit par : lancelot | 24/01/2008

Bon sang, comment vas tu faire pour noter ça ?
Propose lui des cours de soutien privés !

Écrit par : anydris | 24/01/2008

Les commentaires sont fermés.