Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/05/2008

Dialogue surréaliste

Ce matin, encore des oraux.

 

 

Le troisième candidat arrive et, parmi les deux sujets au choix que je lui propose, il sélectionne celui-ci, qui est une pub pour les voitures Toyota, mettant en relief leur respect de l’environnement, qu’ils utilisent pour soigner leur image de marque. Voitures hybrides = protection de la nature, pureté et tout le tralala…

 

1137492543.jpg

 

 

Après les 10 minutes de préparation, discussion élève-prof :

 

 

Lui : « In the center of the picture I can see a main »

Moi (n’en croyant pas mes oreilles) : « A WHAT ? »

Lui (air contrit, il se reprend) « In the center of the picture I can see a what. »

 

 

Après quatre heures de ce régime ce matin, et quatre heures de cours cet après-midi, vous comprendrez que je suis un peu fatigué…

 

 

Bonne nuit, à demain…

 

18:18 Publié dans Boulot | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : oraux, prof, élèves

Commentaires

Je suis écroulée de rire :D J'adore !

Tiens cela me fait penser à ma fille qui, en géo, détaillait une carte... elle situe Ste épur... le prof étonné ? Ste épur ?et tout à coup il réalise qu'elle parlait de la Station d'épuration (il me racontait ça un jour de rencontre parents-profs tout attendri, et me disait sa difficulté à ne pas éclater de rire)

Et toi ? tu te mords les lèvres pour ne pas les vexer ?

Écrit par : Valérie de Haute Savoie | 06/05/2008

hihihihihihi !!

Écrit par : Joss | 06/05/2008

And WHAT is the MAIN trouble ?

Écrit par : wajdi | 07/05/2008

un sacerdoce, je vous dis, mon brave monsieur, un sacerdoce :-)

Écrit par : L'Elephant | 07/05/2008

Tiens, ça me rappelle une histoire de Démétrios "Spolior VII" en classe prépa...

Bah, on a bien le droit de s'amuser un peu, hein ! Et au fait, tu lui a mis combien à ton malheureux candidat stressé ?

Écrit par : Panama | 07/05/2008

@ Valérie : en effet par moments je me mords les lèvres, mais c'est plutôt pour éviter de pleurer...

@ Joss : ahahahahahahah !!!

@ Wajdi : 'Trouble', my foot !

@ l'Elephant : je ne leur donne jamais l'absolution...

@ Pan' : Oh, il était pas si stressé que ça... Je ne sais plus exactement, mais ça devait tourner autour de 6... il a su me "faire comprendre" qu'il avait "compris" le document, dans sa mauvaise ragougnasse d'anglais... à force, on devient indulgent... (d'ailleurs la grille du barème nous y oblige...)

Écrit par : lancelot | 07/05/2008

mouarff ! si mes élèves savaient dire "in the center of the picture I can see a ..." je serai le plus jeureus des hommes !!! Mais j'aime beaucoup le "I can see a what !"

Écrit par : anydris | 08/05/2008

hihihi hahaha hohoho
C'était un de tes élèves ?

Écrit par : christophe | 08/05/2008

@ Any : le plus 'jeureus' ?
"I would be the jappiesb ?"
J't'adore, toi... bisous ;-))

@ Christophe : huhuhuhu, houhouhouhou....
Non, c'était pas un de mes élèves à moi, mais je ne jette certainement pas la pierre à son prof, que je connais. N'importe qui est susceptible d'avoir ce style de connerie pondue par un élève, moi y compris. Ca n'a rien à voir avec les qualités pédagogiques du prof... Entre nous, le mot "hand", ça s'apprend en 6°... Alors, à qui faut faire porter le chapeau de l'échec...? A son prof de 6°...? Ou à celui de 5°, de 4°, etc, jusqu'en terminale...? Ou bien, plus simplement, à l'élève luii-même, qui, en grosse feignasse, n'a jamais été foutu d'apprendre trois mots et demi de vocabulaire ? Et que c'est pas les profs qui pourront les apprendre à sa place à LUI ?

Écrit par : lancelot | 08/05/2008

Bah oh, c'est bon hein ! le plus zeurux ! parce que je fais la liaison et je parle bien le français moi ! :-)

Écrit par : any | 08/05/2008

De la difficulté d'enseigner l'anglais... Bizarrement, j'ai le sentiment de bien comprendre ce que tu peux ressentir... Une impression, comme ça!

Écrit par : Andesmas | 11/05/2008

@ Andesmas : To feel, I fell, full

;-))

Écrit par : lancelot | 11/05/2008

Encore écroulé de rire. Au collège, je crois l'avoir déjà dit, mon prof de musique (éducation artistique) disait : "en 6ème, on apprend à dire YES, en 5ème, on apprend à dire NO et en 4ème et 3ème, on révise YES et NO" Il n'avait pas un peu raison ?

Écrit par : Cornus | 14/01/2010

@ Cornus : et moi, en seconde, première, terminale, j'aimerais avoir le courage de leur dire 'FUCK!' de temps en temps...
Quoiqu'il m'est arrivé (rarement) de le dire en classe lors d'une montée d'adrénaline. C'est même mon juron favori, dans la vie.
Le leur apprendre, pas la peine : ça, ils savent déjà.....

Alors, Maître Cornus, on fait encore de la spéléoblogie...? Tu sais que bientôt je vais te faire passer un examen pour voir si tu as tout bien lu ici....? ;-)

Écrit par : Lancelot | 15/01/2010

Les commentaires sont fermés.