Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/05/2008

Voyage en Argentique

En surfant de blog en blog, j’arrive tout à l’heure sur le blog de Peio, qui, au-dessous d’une photo susceptible de faire s’arrêter n’importe quel eunuque, nous pond une jolie note « Dans ma Vie » sur le fait que c’est bien normal d’être attiré par les beaux mecs –les 10/10- qui passent dans la rue (hétéros, homos, peu importe) mais que de là à les prendre en photo, baver dessus, et pleurer parce qu’on ne pourra jamais se taper des bombasses pareilles, (car on n’est soi-même qu’un 6/10), il ne faut pas exagérer….

 

 

 

Me sentant personnellement concerné par cette note pourtant pleine de bon sens, je commence à frétiller de mes dix petits doigts au-dessus du clavier, signe certain que la mécanique « commentaire » va se mettre en marche. Pendant que tout ça bouillonne et décante en moi, je lis la liste des autres coms. PAF ! C’était couru : TarValanion a répondu avant moi, exactement ce que je voulais écrire. Ca a un côté chiant, ça, vous pouvez pas savoir. Et dans le monde du blog, ça m’arrive hyper-souvent : je ne vais pas assez vite ! J’arrive toujours une semaine, un jour, voire une heure trop tard, avec mon cartable d’idées périmées sous le bras…. Ce que je voulais répondre en commentaire, un autre l’a dit avant. Le sujet de la note que je voulais faire, on me l’a piqué la veille (Anydris, sans le savoir, m’a déjà fait le coup trois fois !! Je l’aurais tué !! LOL –mais tué gentiment, parce que je l'aime bien quand même…). Et qui plus est, ce que je voulais écrire est exactement écrit comme je voulais l’écrire, en mieux même. Décourageant, décourageant.

 

 

 

 

Enfin bref. Revenons à nos Beaux Mectons. J’espère que TarValanion ne m’en voudra pas, et ne me fera pas payer de droits d’auteur pour reproduire in extenso son commentaire ici. J’aurais pu l’écrire moi-même tel quel, de A à Z. :

 

 

 

« Je me sens un peu concerné par ce billet. Je me reconnais au moins dans deux descriptions : le paparazzo fou et celui qui se trouve pas beau.
C'est vrai que j'aime bien prendre en photos les bogosses que je croise dans la rue. C'est vrai que j'aime bien mater les choupinous qui passent. Mais je ne fantasme pas dessus. C'est plutôt un sens de l'esthétisme. Je me dis des trucs du genre "beaux yeux" - "beaux muscles" - "beau cul". Mais c'est tout. Et puis, comme m'a dit un sage un jour : "si ça se trouve, il est éjaculateur précoce". Mais je suis quand même conscient de la réalité : Personne n'est parfait, il faut savoir se contenter de ce qu'on a. Et de ce que l'on est.
Ce qui m'amène au deuxième point. Je ne me trouve pas beau. Je ne dis pas que je suis repoussant, ni même moche. Mais pas beau. ... Ouais, 6/10, si tu veux... »

 

 

 

Pour rajouter mon grain de sel au débat, je dirai que TiNours et moi sommes experts dans ce sport-là. A une époque, nous étions même fortiches. On a ralenti depuis quelque temps nos activités de paparazzi pédés mais sans les cesser totalement.  Lui repérait de TRES LOIN les bombasses (il m’a toujours sidéré pour ça, moi qui suis myope comme un régiment de taupes !) « Il en arrive un, là, vite, tiens toi prêt !! » Moi, désespéré : « Mais OU ??? OU ??? OUHOUUU ?? » « Mais là, droit devant !!! VITE !!! ») Et puis  CLIC ! Là c’était moi qui oeuvrais, dans une parfaite discrétion.

(Enfin, la plupart du temps...)

 

 

957124959.jpg

 

(Pour ceux que ça intéresserait : La BD est un extrait de l'album "Cours Chauds" de Raf Konig) humoriste allemand que j'adore, et sur qui je ferai sûrement une note un de ces jours... Bien sûr faut cliquer dessus pour agrandir)

 

La discrétion d’ailleurs, à l’époque des appareils argentiques, débouchait souvent sur de grosses déceptions une fois que l’on récupérait les photos développées… Soit trop loin, soit trop près, soit à côté de la plaque, soit trop flou.

Une seule fois, on avait réussi un cliché dont j’étais très fier. C’était un mec qui distribuait du courrier sur une jetée dans le Morbihan alors que nous attendions le bateau qui devait nous emmener à l’Ile aux Moines. C’était probablement la chasteté obligée inspirée par ce nom qui nous avait effrayés. Il fallait emporter au moins un petit souvenir ‘sexe’ avant de rejoindre la congrégation… J’ai fait CLIC, à toute vitesse, alors qu’il ressortait du bar où nous prenions un café en terrasse (« la Calanque ».. ? « la Calamité » ? « La Calas » ? J’ai oublié). Mais bon, elle était réussie ma photo, qu’en pensez-vous ? Il était mimi, non, le facteur ce jour-là… ?

 

 

 

 

1137492543.jpg

 

 

 

Pour retrouver ce postier choupinou, afin de pouvoir le numériser et l'immortaliser ici pour vous, chers lecteurs, j'ai dû farfouiller dans une de nos deux caisses de tirages Kodak, remplies de clichés préhistoriques datant d'avant l’ère bénie du numérique (ça prend quand même moins de place, OUFFF...). Et, au détour d'une pochette,  je suis tombé sur cette photo de moi qui m’a attendri tout plein.

Bon, c’est un pur hasard, d’abord, on déconnecte TOTALEMENT du sujet précédent. Je sais que je ne ferai jamais la couverture de Têtu avec ça. Je ne ferai jamais la une de Têtu avec quoi que ce soit d’ailleurs ! Mais ça n’a jamais été mon ambition dans la vie, d'être immortalisé sur leur couverture, heureusement…

 

 

 

 

74234095.jpg

 

 

 

 

 

Quelques remarques en passant :

-Bien sûr les deux petites ne sont pas mes filles, ni même mes nièces de par le sang, ceci dit je suis fier de pouvoir les considérer comme telles.

-Elles ont bien grandi depuis, je les vois toujours, avec même plus de plaisir que lorsqu’elles étaient bébés. Ados, elles sont encore plus intéressantes.

-Le premier commentateur qui saute sur l’occasion pour me dire que si elles ont bien grandi, moi j’ai bien vieilli prend ma main dans la gueule… (Pan’, gaffe à tes joues… !)

-Le premier qui me dit que ma barbe était affreuse (Pan' tu te TAIS...) et ne m’allait pas du tout perdra son temps : je l’ai gardée un été et puis j’ai ‘tout’ rasé (…). Têtu ne voulait pas de Barbus, pas de Pères de Famille, et, au final, pas de Lancelot. Même glabre, ils m’ont claqué la porte au nez. M’en fous. Que des tapioles parisiennes. Maintenant je fais les couvertures du Chasseur Français. Ca rapporte davantage.

 

1600596978.2.gif

 

 

 

 

 

17:25 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : photos, bomecs, têtu, souvenirs

Commentaires

Je suis incapable de photographier des personnes dans la rue, la crainte de voler leur image !
Pour les commentaires que tu aurais voulu écrire et qui l'ont déjà été par d'autres, je connais ça :) Et moi, contrairement à toi, cela me rassure, je me dis "tiens je suis moins naze que je croyais :D"

Écrit par : Valérie de Haute Savoie | 16/05/2008

Le Grand Dieu Pan dit :

1. finalement, ça te va pas mal la barbe : ça fait viril
2. jolies gambettes, mon LanLan. Tu sais que tu devrais plus souvent te mettre en short
3. j'ai pas peur de toi, Honneybee
4. ton bellâtre blondasse, bof : un clone ricain de plus. Ca fait pornstar années 70's

Au fait, je te réserve pour un portrait photo à l'aide de mon fa-bu-leux Diana + "Edelweiss".

Écrit par : panama | 16/05/2008

Ta barbe était super et tu n'as pas pris une ride !

Écrit par : christophe | 16/05/2008

je dis rien.... ^^

Écrit par : Lunaboy | 17/05/2008

le chasseur français... moui moui, mais le chasseur de quoi? hein? je vois d'ici le titre: "rangez vos fils et vos maris, Lancelot est dans les parages!". Moi j'aime beaucoup la deuxième photo, je la trouve très naturelle et je suis d'accord pour dire que la barbe ne t'allait pas mal du tout ;-) Quant au blondinet... ben, c'est un blondinet, quoi...

Écrit par : l'Elephant | 17/05/2008

@ Valérie : aaah... C'est vrai que ça a un côté très impoli, de photographier sans permission... Chez certains, ça peut même tourner à la superstition. Voler une photo, c'est voler l'âme de quelqu'un, dans certaines cultures...
Pour la réaction face aux commentaires qui ont déjà été faits, c'est toute la différence entre toi et moi, ça ! Tu sais rester sereine et voir le côté positif des choses, et moi je suis insatisfait d'avoir raté mon occasion de 'prendre la parole et faire du bruit' (cf ma note précédente).

@ "Grand Dieu Pan" : Pour le 'bellâtre blondasse', bah, chacun ses goûts en effet... Mais dis-moi, toi qui critiques tant les 'clones américains', pourquoi as-tu cette passion, voire cette hystérie pour Harrison Ford ? C'est pas vraiment une Miss Tunisie 1957 non plus, tu sais...

J'ESPERE BIEN, que tu n'as pas peur de moi ! C'est un des sentiments que je déteste le plus inspirer (et heureusement, je ne pense pas avoir les qualités -ou défauts?- requis pour faire peur à quiconque...)

Pour la séance de photos, c'est quand tu veux ! Avec toi, qu'est-ce que ça m'amuserait d'en faire une...

@ Christophe : MERCI ! J'aurai pas besoin de me maquiller comme ta vieille Tante acariâtre alors ...? ;-))

@ Lunaboy : Aah, la gestion du silence comme un outil... Tu as bien retenu la leçon de la note précédente, toi... Mais la parole peut être un outil efficace aussi, tu sais... Tu as bien bouclé tes bagages ? Prêt au retour en France...?

@ l'Elephant : oh, toi, t'es un AMOUR... Smack. Bisous partout.

Écrit par : Lancelot | 17/05/2008

Merde ! T'es tout à fait mon genre de mec !!!
Bon, revenons à des choses plus terre à terre ... pfffff ...
Concernant ton problème de coms, quand j'arrive sur un billet ou il y a déjà pleins de coms, je ne les lis pas, tout simplement, parce que
1) ça m'influencera sûrement
2) quelqu'un a sûrement déjà écrit ce que j'ai en tête => voilà don cla solution à ton problème, ne les lis pas, et si tu crains qu'on t'accuse de plagiat, préviens "pas le temps de lire les commentaires".
Concernant la photo de toi .... heu ... t'as de beaux mollets, tu sais ?

Écrit par : Fiso | 18/05/2008

Perso, je le trouve pas franchement beau le gars. J'y vois aussi quelques similitudes avec les acteurs de films de cul, mais plutôt années 80, non?! Mais bon, en bonne duègne que je suis, imagine mon indignation à la lecture de cette note... Crois-tu vraiment que cette photo innocente de toi et de ces deux petites filles à la fin de note vaut acte de rédemption? J'en doute fortement.... ;-))

Écrit par : Andesmas | 19/05/2008

Trop prêt je crois... =(

Écrit par : Lunaboy | 19/05/2008

Vivent les poils et la barbe ! J'aime bien aussi ta photo !

Pour ce qui est des thèmes que je t'aurais volé, il ne faut pas que tu te prives de parler de ce dont tu veux parler, car tu t'exprimes 1000 fois mieux que moi !
Pour ce qui est de ton commentaire à la note des 6/10, 10/10, je suis d'accord et pas d'accord avec toi. Jamais je n'aurais eu l'idée de noter quelqu'un. Un 10/10, c'est quoi ? De beaux abdos, une belle tronche ? Et après ? Jamis je ne m'imagine avec. Pour moi, la vie est plus riche si l'on dépasse ça, le côté superficiel de l'apparence. Je sais, ça fait un peu Candu au pays des merveilles de dire ça, mais je ne m'empoisonne pas la vie avec des "Rôôôôô, qu'est ce qu'il est beauuuuuuuuu et moi je suis vilaiiiiiiiiin...". Il est, je suis. Point.

Écrit par : anydris | 20/05/2008

@ Fiso : Les mollets...? Et si tu voyais le reste...
Je ne vais pas plus avant dans le strip-tease sans lumière tamisée, et musique adéquate... LOL

@ Andesmas : Bon, bon, décidément il ne plaît pas, mon clône Breton... Bah, moi je les aimais bien, les acteurs pornos des années 80, pourtant...
Quant à la Duègne, je la connais comme si je l'avais faite... elle sait s'encanailler de temps à autre... Cessez de faire la prude, ma mie... Vous ne trompez personne...

@ Any : Mais oui, bien sûr, je suis d'accord avec toi ! Ca va sans dire. Les notes (10/10, 6/10 etc) ne sont là que pour le physique, comme un jeu, point à la ligne.
Bon, ceci dit, faut pas être hypocrite non plus. Reconnaissons tous, mecs homos et nanas, qu'on a plus envie généralement de coucher avec Brad Pitt qu'avec Paul Preboist... Il n'est bien évidemment question de se mettre en ménage ni avec l'un, ni avec l'autre (pour le 2°, outre la barrière du physique, ce serait difficile d'ailleurs, parce qu'il est mort, le pauvre...).

Et, pour ce qui est de la comparaison ("lui il est beau, moi chuis laid"), j'ai passé l'âge ! C'est un des privilèges au fait de vieillir... on ne se prend plus la tête sur ce style de bêtise...

Enfin, merci pour les compliments sur l'écriture, mon Grand, t'es un amour, mais on va quand même pas refaire le débat en changeant le sujet : "Il écrit mieux que moi ! OUIN ! " "Non c'est LUI ! SNIFFF !" LOL...
Robizou à toi.

Écrit par : Lancelot | 22/05/2008

Les commentaires sont fermés.